JPM - Films - Notules - Juin à décembre 2001

Notules - Juin 2021

 

Plus courtes que les critiques, les notules traitent d’un ou plusieurs films, ou de sujets d’actualité en rapport avec le cinéma. Jusqu’en septembre 2004, elles provenaient de divers forums aujourd’hui disparus. Par la suite, elles s’en affranchissent et sont rédigées directement ici.

Œuvres citées : Les séminaristesServantsLa nuée

Personnes citées : Ivan Ostrochovský – Alfred Hitchcock

Les séminaristes

Jeudi 3 juin 2021

Ivan Ostrochovský est un inconnu chez nous. Il travaille en Slovaquie, et son film est assez lugubre. L’essentiel de l’histoire raconte comment les pensionnaires d’un séminaire font une grève de la faim.

La photo, en noir et blanc, est plutôt belle, mais le public peine à participer à cette histoire, bien entendu. Le film « largue » les spectateurs.

En bref : à voir à la rigueur.Haut de la page

La nuée

Jeudi 17 juin 2021

Le film, réalisé en 2020 et qui avait été prévu pour sortir le 20 août de cette année-là, n’est sorti en salles qu’hier. Il repose sur une assez bonne idée, celle qu’avait eu Hitchcock en réalisant Les oiseaux. Malheureusement, la réalisation est plutôt laide, et les péripéties sont défaillantes. Ainsi, le personnage principal, Virginie, mère célibataire de deux enfants (Laura, une fille de seize et Gaston, un fils de douze ans), survit au massacre causé par les sauterelles, qui avaient déjà dévoré vivants une chèvre, une vache et un ou deux humains adultes !

Cette Virginie, qui s’était mis en tête que les sauterelles seraient la nourriture de l’avenir, a provoqué le drame lorsqu’elle a découvert que ces insectes appréciaient le goût du sang humain, et s’est résolue à leur offrir le sien quand elle a compris que le seul moyen d’existence qui lui restait était justement la vente des sauterelles. Il ne lui restait plus qu’à offrir sa vie... ce qui n’arrive précisément pas au dénouement, épisode dès lors incompréhensible.

Bref, le film, joué par des inconnus sauf par une actrice de la Comédie-Française, commence assez bien et finit par apparaître dérisoire et mal conçu.

En bref : à voir à la rigueur.Haut de la page

Courrier Plan du site

Sites associés :    Yves-André Samère a son bloc-notes 122 films racontés

Dernière mise à jour de cette page le mercredi 25 août 2021.