JPM - Films vus - Notules -  Février 2020

Notules - Février 2020

 

Plus courtes que les critiques, les notules traitent d’un ou plusieurs films, ou de sujets d’actualité en rapport avec le cinéma. Jusqu’en septembre 2004, elles provenaient de divers forums aujourd’hui disparus. Par la suite, elles s’en affranchissent et sont rédigées directement ici.

Œuvres : La vérité si je mens ! Les débutsRoma – Y tu mamá también – Les fils de l’homme – La Belle Époque – The Truman show

Personnes citées : Michel Munz – Gérard Bitton – Gérard Melki – François Berléand – Alfonso Cuarón – Federico Fellini – Nicolas Bedos – Daniel Auteuil

La vérité si je mens ! Les débuts

Mardi 3 mars 2020

Réalisé par Michel Munz et Gérard Bitton

Sorti en France (Semaine de la comédie UGC) le 5 septembre 2019

Sorti en France le 16 octobre 2019

Reprise d’un succès datant de plusieurs années, mais avec un scénario fiablard, pas mal de vulgarités et pour seules vedettes, Gérard Melki et François Berléand. Cette prétendue comédie ne fait jamais rire.

En bref : inutile de se déranger.Haut de la page

Roma

Dimanche 15 mars 2020

Réalisé par Alfonso Cuarón

Pas sorti en France

Sorti sur Netflix le 14 décembre 2018

"

Le titre de ce film n’a rien à voir avec le film de Fellini ! Il semble que ce nom soit celui d’un quartier de Mexico, ville où se passe toute l’action de cette histoire simpliste (le réalisateur raconte ses souvenirs personnels, datant d’un demi-siècle, et parle surtout de cette domestique qui lui a tenu lieu de nourrice), filmée avec une méticulosité tenant de la maniaquerie quasiment paranoïaque, et avant tout soucieuse de l’image abondamment truquée, qui a donné prétexte à la construction de décors gigantesques, jusqu’à l’édification d’une avenue entière, et à la reconstitution d’une manifestation sanglante contre le pouvoir politique de 1971.

Les images sont en noir et blanc, alors que l’essentiel du tournage a été fait en couleurs, mais truqué en post-production. Il est évident que Cuarón, unanimement admiré dans son pays, n’a tenu compte que de ses caprices, mais son film, sans être ennuyeux, n’intéresse guère. La principale qualité de ce réalisateur semble être de ne jamais faire deux fois son succès précédent, mais je préfère de loin Y tu mamá también, qui date de 2001, ou Les fils de l’homme, sorti en 2006.

À noter que le film, produit par Netflix, a été interdit de sortie en salles. On ne le trouve donc qu’en DVD et Bluray.

En bref : à voir à la rigueur.Haut de la page

La Belle Époque

Lundi 23 mars 2020

Réalisé par Nicolas Bedos

Pas en France (Festival de Cannes) le 20 mai 2019

Sorti en France le 6 novembre 2019

Daniel Auteuil incarne Victor, un sexagénaire trompé par sa femme, et qui aspire à revivre l’époque de sa jeunesse. Or Antoine, un entrepreneur de spectacles, s’est spécialisé dans la reconstitution du passé, avec l’aide de ses employés, qui se chargent de trouver les acteurs, de construire les décors, et, bien entendu, de lui fournir les éléments du scénario. Victor choisit alors de vivre le temps où, quarante ans auparavant, il a rencontré le grand amour, dans la personne de sa femme, désormais infidèle. Hélas, il va tomber amoureux de l’actrice qui joue ce rôle !

Pour ce film trop long, inspiré de The Truman show, mais lourdingue et carrément branchouille, Nicolas Bedos a tout fait, le scénario, les dialogues, la mise en scène (pour une fois évitant la plaie du cinéma d’aujourd’hui, la caméra portée), et a même collaboré à la composition de la musique. On peut donc lui attribuer la paternité de cette réplique qu’il fait dire par Daniel Auteuil, « Tu t’rappelles DE ça ? ». Il faut croire qu’en France, tous les gens de cinéma se sont ralliés au charabia.

La caméra bouge tant qu’elle vous flanque le vertige. Un peu de simplicité nuirait-elle au cinéma ?

En bref : à voir à la rigueur.Haut de la page

Courrier Plan du site

Sites associés :    Yves-André Samère a son bloc-notes 122 films racontés

Dernière mise à jour de cette page le jeudi 10 septembre 2020.